Sélectionnez votre langue

Les femmes ont-elles vraiment des approches de leadership différentes de celles de leurs collègues masculins? En fait, celles-ci peuvent avoir une grande valeur ajoutée, notamment dans le monde « VICA » dans lequel nous évoluons (vitalité, incertain, complexe et ambigu).

Que ce soit au niveau des relations ou des façons de concevoir les affaires, les femmes apportent une complémentarité intéressante pour nos organisations et leurs défis. Les femmes excellent dans l’action et ont un effet fédérateur dans une équipe de travail. Leur style de leadership favorable à l’implication et à la participation des collaborateurs fait en sorte que ces derniers sont plus enclins à suivre leur leader en temps d’incertitude et de mouvance.

En effet, les qualités reconnues généralement aux femmes contribuent à la performance attendue des entreprises d’aujourd’hui. Plusieurs études démontrent que la représentation de trois femmes ou plus dans un comité de direction ou un conseil d’administration, augmenterait de 48 % leurs performances financières, comparativement à des entreprises du même secteur ne comptant pas de femme dans des fonctions de l’exécutif1.

Dans ce contexte et pour l’avenir de nos organisations, il est intéressant de parler de leadership féminin bien plus que de l’apanage du genre. En ce sens, le leadership féminin se base sur des clés telles que l’authenticité, l’empathie, l’intuition, la créativité, la bonté et la paix2.

L’authenticité du leader féminin l’amène à être courageux puisqu’il assume ce qu’il est et se détache de la peur de ce que les autres pensent. Par son authenticité, le leader féminin nourrit l’ouverture et le courage autour de lui. Nous sommes d’accord que le courage est une compétence fondamentale pour l’exercice du leadership dans les organisations modernes.

L’empathie devrait aider le leader à bien écouter sans critiquer, bien que la critique soit souvent un muscle développé chez les dirigeants. Par son empathie, le leader féminin arrive à transformer les discours et les relations en bienveillance.

L’intuition permet au leader féminin de saisir certaines opportunités, de dénicher la perle rare, de cerner les dangers ou les menaces. L’intuition est le flair, l’inspiration, la perspicacité dont le dirigeant se sert dans sa réalité d’affaires. C’est la connaissance directe et immédiate de la vérité sans l’aide du raisonnement (Larousse). Pour arriver à cette connaissance, nous nous devons d’être toujours alertes pour voir ce qui nous entoure. D’où l’importance de garder la tête hors de l’eau pour assumer pleinement notre rôle de leader et de visionnaire.

La créativité amène le leader féminin à proposer des avenues nouvelles et à être à l’aise avec les idées divergentes. Se donne-t-on assez de temps pour faire des activités qui nourrissent notre inspiration? C’est la responsabilité du leader de rester allumé…

Qu’en est-il de la bonté associée au leadership féminin? Le leadership peut nous amener à contribuer à quelque chose, à des intérêts plus grands que nous. De sentir que l’on contribue et que l’on fait une différence pour des personnes génère un sentiment de bien-être et de bonté. Le leader féminin est généreux, partage et travaille pour les autres.

Quant à elle, la paix du leader féminin l’amène à être en cohérence avec ses valeurs, à assumer ses choix et ses priorités. Le leader en paix représente un excellent mentor.

Puisque l’aventure de l’exercice du leadership en est une des plus enrichissantes, que ce soit au niveau des relations interpersonnelles, des apprentissages réalisés ou des expériences de la vie que ce rôle de leader nous amène à remplir, hommes et femmes leaders peuvent contribuer et se compléter avec leurs différences.

Les organisations doivent donc se soucier d’avoir un bassin de femmes et d’hommes leaders qui réussiront à relever de grands défis grâce à leur diversité et à leurs visions complémentaires. En somme, les hommes et les femmes auront toujours avantage à partager et à s’inspirer de leurs pratiques respectives souvent basées sur des analyses différentes. On sait d’ores et déjà que celles des hommes peuvent être plus rationnelles et politiques et que celles des femmes, plus relationnelles et pragmatiques.

Somme toute, ce sont les qualités intrinsèques qui caractérisent le leader authentique qui sont essentielles, qu’il soit féminin ou masculin. Ces caractéristiques sont souvent associées à l’intelligence émotionnelle du leader qui dirige de manière à inspirer et à favoriser l’adhésion à la vision de l’organisation.

Si l’on pense au développement des jeunes gestionnaires, leaders, il serait très pertinent que ces derniers soient accompagnés par des dirigeants féminins et masculins, que ces derniers puissent jouer le rôle de coachs ou de mentors et puissent contribuer à la formation de la relève quant au leadership des organisations de demain. Ces jumelages mixtes permettraient ainsi de bénéficier des approches et styles complémentaires des genres féminins et masculins. Cette mixité deviendra alors un avantage pour les organisations.

Références

1. Women Matter, 2007.
2. DUQUETTE, Janie. Les 7 clés du leadership féminin, Éditions Transcontinental, 2015.