Sélectionnez votre langue

Dans le contexte d’abondance d’informations, il devient de plus en plus difficile 1) d’identifier les différentes sources disponibles 2) de rassembler l’ensemble des informations liées à un même sujet et 3) de cerner les informations pertinentes à transmettre.

Les gestionnaires ont toujours cette responsabilité si importante de communiquer et d’assurer la clarté de la vision. Or, il est essentiel de savoir quoi dire et quoi ne pas dire, comment vulgariser le message et quel moyen de transmission privilégier. Le rythme et la somme d’informations que le gestionnaire reçoit rendent ces tâches plus ardues. Évidemment, le gestionnaire n’est pas seulement le messager qui passe et relaie l’information. Il lui faut la traiter pour lui donner un sens et faire les liens qui s’imposent.

Qu’est-ce que veut dire être transparent au juste?
Pour les anglophones, la transparence repose sur trois concepts que sont le « Monitoring », le « Reporting » et la « Verification ». La transparence n'est pas synonyme de tout dire. Il s’agit plutôt de connaître les parties prenantes et leurs intérêts afin de montrer que les décisions sont prises de façon responsable.

La transparence peut contribuer à la mobilisation et à l’engagement du personnel puisque les personnes se sentent considérées. Elles se sentent interpelées par message véhiculé, car ce dernier porte entre autres sur leurs préoccupations et intérêts. Les gestionnaires doivent donc se doter d’outils pour développer des réflexes de transparence dans ce contexte effervescent. Ces outils peuvent être un tableau qui résume les parties prenantes, les membres de l’équipe et leur contexte, les projets qui les touchent avec leurs différents enjeux. Le suivi d’indicateurs, le partage des résultats et les communications régulières en face à face aident aussi à implanter un climat de transparence puisque les personnes développent une confiance et une connaissance mutuelles.

En plus des outils, la posture du gestionnaire influencera sa capacité à être transparent. Le type de relation qu’il entretient avec ses relevants et ses collègues prend toute son importance. Cette relation de proximité est d’autant plus importante avec les jeunes travailleurs qui s’attendent à avoir un chef inspirant qui les amène à se développer. L’authenticité du gestionnaire, combinée à son jugement, donneront les résultats souhaités par la transparence. En effet, ce dernier communiquera les informations qui se veulent pertinentes et vérifiables et il saura à quel moment le faire auprès des personnes concernées.

Et vous, êtes-vous assez transparent? Connaissez-vous bien les intérêts de vos collaborateurs? Vous souciez-vous de faire la reddition de comptes et de la communiquer?